Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

Bulletin N° 16, octobre 2011

image002

Jumelage

 

Bretteville sur Odon                    Ouonck (Sénégal)

 

 

 


SANTÉ : LES DERNIÈRES INFORMATIONS SUR LES CASES DE SANTÉ


 

Ouonck est le seul village de la Communauté Rurale à bénéficier de l' électrification.

Grâce au Comité de Jumelage de Fleury, Ouonck et Dieba sont équipés de locaux informatiques permettant aux jeunes de communiquer avec le monde. Par contre trois villages, éloignés de la piste, se trouvent isolés du monde, surtout pendant la saison des pluies.

Pour les populations de ces villages, une épidémie, un accouchement, un accident domestique.....sont un cauchemar. C'est pourquoi les populations de Kigninding, Maracounda et Djinoubor nous ont sollicités pour la construction de cases de santé.

Ces cases étant le socle de la pyramide sanitaire, il nous est apparu indispensable de satisfaire leur demande. L' Association « l'Amitié « de Glattbach a largement participé ( 36 000 € ) et les cases de santé sont en cours de construction.

Case-de-sante-de-Maracounda-2.jpg-plus-petit-format.jpg

 

 

Après le déblaiement des terrains par les populations bénévoles, l'entreprise locale ayant remporté le marché a pu commencer les travaux, comme en témoigne cette photo.

 

Nous espérons en assurer la réception au cours du séjour de notre délégation en Février 2012.

 

 

 

 

L'action du Comité de Jumelage de Bretteville-sur-Odon ne se limite pas qu'à la construction des murs.

  Elle comprend aussi :

  La fourniture et l' approvisionnement de l' équipement médical que nous finançons et achetons pour 4 500 € par case à la Maison du Médecin à Dakar, suivant une liste type établie par les autorités compétentes. Nous espérons recueillir du petit matériel auprès des centres de santé locaux et de nos généreux lecteurs.

  PLAN CASE DE SANTE.JPGretouchée 

Voici le plan type d'une case de santé

 

La formation des Agents de Santé et des Matrones, qui est une remise à niveau de personnes déjà formées mais ayant interrompu leurs fonctions.

Le personnel novice est désigné par les populations parmi les habitants de ces villages, volontaires et sachant lire, écrire et parler Français.

Rappelons que :

Les Agents de Santé sont formés par les Infirmiers des Centres de Santé de Ouonck et de Sindialon, pendant un an.

► Les Matrones sont formées à la Maternité de l'Hopital de Bignona pendant deux ans.

 

 

Ils et elles travaillent bénévolement et leur subsistance est assurée par la solidarité des populations de leurs villages respectifs.

 

                                                                                                                                               SIMAL-1bis.jpgSIMAL-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UN GRAND MERCI À TOUS QUI , PAR VOTRE ADHÉSION ET VOS DONS, NOUS AIDEZ A RÉALISER CES PROJETS

 

 

 

 

 

 


ASSOCIATION DES FEMMES


 

Nous travaillons aussi sur la construction d'un bâtiment abritant un local destiné à la confection de confitures et conserves de légumes, et d' un local spécifique destiné à la confection de savons.

L'association des femmes tient beaucoup à ce projet. Elles ont hâte de trouver un complément de revenu à leur activité quotidienne.

Il faudra obtenir le financement, l'accord des autorités locales et la constitution des dossiers nécessaires à l'ouverture d'un appel d'offres aux entreprises locales.

Les équipements seront achetés sur place avec les femmes responsables de l' Association. Nous travaillons actuellement à l' esquisse d'un projet qui ne sera officialisé qu'après son approbation par

l' Association des Femmes.


PETIT RETOUR EN ARRIÈRE


Nous revenons dans ce bulletin sur les actions menées par l’Association des Femmes de la communauté rurale de Ouonck, depuis le versement des fonds recueillis pour l’action Solidarité Riz en 2008 , action pour laquelle vous aviez participé généreusement.

Cette action n’a pas été seulement une opération de subsistance alimentaire mais elle a aussi permis aux femmes de travailler ensemble, de réfléchir à la commercialisation du riz et à la gestion des fonds.

Au fil des mois, de nombreuses améliorations sont apparues : réunions plus dynamiques, objectifs mieux compris, responsabilités mieux maîtrisées, gestion du compte en banque (dans cette aventure les

Nous revenons dans ce bulletin sur les actions menées par l’Association des Femmes de la communauté rurale de Ouonck, depuis le versement des fonds recueillis pour l’action Solidarité Riz en 2008 , action pour laquelle vous aviez participé généreusement.

Cette action n’a pas été seulement une opération de subsistance alimentaire mais elle a aussi permis aux femmes de travailler ensemble, de réfléchir à la commercialisation du riz et à la gestion des fonds.

Au fil des mois, de nombreuses améliorations sont apparues : réunions plus dynamiques, objectifs mieux compris, responsabilités mieux maîtrisées, gestion du compte en banque (dans cette aventure les femmes ont bénéficié de l’accompagnement du GRDR : Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural).

Les deux premières années, les microcrédits ont été principalement tournés vers du petit crédit de commerce mais actuellement la confiance gagne du terrain et l’Association est maintenant favorable à l’idée de soutenir des projets plus importants. Deux villages (Kigningding et Diagour) ont sollicité des prêts pour l’achat de deux presses à huile auprès d’un artisan local pour leurs activités d’extraction d’huile de palme.

Ces deux projets sont très encourageants et sont un début de développement d’activités génératrices de revenus.

A partir de cette situation difficile, on peut se féliciter du succès du dynamisme des Femmes de la CRO dans cette action et de tous les progrès et avantages que cette opération a générés.

 


NOUVELLES BRÈVES


Dans le cadre des Africales, une délégation de la Communauté Rurale de Ouonck est invitée par la Municipalité de Fleury du 14 au 25 Octobre 2011 .

Elle sera composée de  Mamadou Badji, Président de Conseil Rural, Khady Sagna, la secrétaire du GIE des femmes  de la communauté rurale et du percepteur, Modou Khabane Fall.

Une réunion, à Bretteville-sur-Odon, nous permettra de:

► Rencontrer cette délégation et d' échanger sur les projets en cours.

► D'organiser une rencontre avec les responsables du Collège Jean Moulin puisqu'une correspondance suivie des élèves des deux collectivités est établie.

  De participer à une journée table ronde d'ateliers sur l’évolution de la coopération décentralisée entre collectivités françaises et africaines (notamment sénégalaises) depuis une vingtaine d’années

 Consulter le site : lesafrikales.free.fr


POUR VOUS ASSOCIER À NOTRE ACTION


  Vous pouvez :

  • Participer au repas annuel ou aux actions ponctuelles
  • Adhérer au jumelage (bulletin d'adhésion ci-dessus.)

  • Faire des dons pour financer des projets

    (réduction d'impôts à partir de 15€)

  • Acheter des objets africains à notre stand du marché de Noël

  • Participer à l'animation et à l'activité du jumelage

  • Aller découvrir la communauté rurale 

Les personnes qui souhaiteraient participer au séjour de janvier-février 2012 peuvent se faire connaître dès maintenant à Jean-Paul LIVET.

 

Les dates à retenir

  • Le loto de l'association au centre socio-culturel de Bretteville, le samedi 5 novembre à 20h

  • Le marché de Noël à la Baronnie, les 3 et 4 décembre

  • Le repas dansant de l'association au centre socio-culturel de Bretteville, le samedi 12 mai 2012 à 19h30

  • L'assemblée générale, le vendredi 25 mai 2012


LE DERNIER MOT


Le dernier mot de ce bulletin sera celui d'Ibou qui, après son séjour en France du 22 août au 16 septembre, en compagnie de son épouse Fatou, a tenu à remercier ses amis français pour l'accueil qui leur a été réservé. Voici sa lettre :

« Bonjour

Plus on se fréquente mieux on se connait. Cette année, en visite privée au pays de Guillaume Le Conquérant avec mon épouse, avons été séduits par l'accueil d'amis nous connaissant par le biais du jumelage ou par mes visites précédentes. Si les Ch'tis sont réputés être accueillants, les normands le sont encore davantage. Ils nous l'ont prouvé. Toutes les portes nous étaient grandes ouvertes. Leur temps consacré à nous faire visiter leur pays, à nous faire gouter les plats français, et du coup accepter de débiter leurs comptes pour que notre séjour soit le meilleur possible. Nous n'oublions pas la disponibilité des autorités locales qui montrent encore une fois leur foi à la facilitation et à la promotion des valeurs humaines.

Mon épouse et moi, gardons des souvenirs indélébiles et remercions notre ami de Mondeville, les autorités locales de Bretteville et de Fleury, les comités de jumelage de Bretteville et de Fleury et tous ceux et toutes celles qui ont d'une manière ou d'une autre nous ont permis par tous les sens de savourer la France.

« Abaraka, abaraka, abaraka.... »

Fatou et Ibou

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bulletin d'adhésion au Jumelage Bretteville sur Odon - Ouonck

M. Mme.Melle :

 Don :

Adresse :

 

Tout don égal ou supérieur à 15 € vaut adhésion et, en outre, ouvre droit à la délivrance d’un reçu fiscal.

A transmettre à : Jean-Paul LIVET, 10 allée des Longrais, 14760 Bretteville sur Odon





       
Partager cette page
Repost0